Libre expression – Anthropologie, par une factrice de l’Aude

La rubrique libre expression permet à tous ceux qui le souhaitent, militant ou non, de s’exprimer et de faire passer un message sur le site de la Fapt 05. N’hésitez pas à nous envoyer vos textes.


Ce samedi 28 juin 2018, j’ai cru entendre dans le bureau de Limoux qu’un anthropologue accompagnait un facteur de Couiza sur sa tournée… Effectivement, il était là sans que personne, mis à part le facteur concerné, ne se soit soucié de sa présence !

Je suis allée à sa rencontre et lui ai demandé la raison de sa venue dans le milieu postal… Il m’a bien spécifié qu’il a été commandité par le président-directeur de la Poste : Philippe Wahl.

Notre discussion  duré plus de 30 minutes, de surcroît très intéressante, car il a évoqué les calculs des tournées de facteurs en les nommant incompréhensibles (abréviations, sigles…) et qui pour sa part ne correspond pas à l’humain mais plutôt à des machines… (cadences, comptages arbitraires…)

En sa qualité d’anthropologue, il se soucie beaucoup plus du côté humain que du côté pécuniaire en me disant qu’une personne donnant un verre d’eau à un facteur ne demande rien en retour sinon un sourire simplement…

J’ai été touché par ses propos qui relatent bien le malaise qui survient déjà et qui va s’amplifier dans le monde des facteurs et les « clients », si les réorganisations continuent dans ce sens… A ce sujet, il aurait dit à Mr Wahl, qu’il serait préférable arrêter de réformer pour aller dans le bon sens.

J’ai résumé dans mes termes ce que j’ai entendu et cette rencontre me prouve qu’il existe encore des personnes avec des valeurs liant travail et humanité…

Une factrice de Limoux

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.