Libre Expression : France Insoumise, à terre ou atterrée ?

La « Libre Expression » c’est une tribune ouverte à celui qui désire faire partager un bout de vécu, de réflexion, de pensée… Aujourd’hui une tribune d’actualité :

La France insoumise à Terre et atterrée.

Je suis triste et en colère ce matin… Triste par la petitesse de ce monde politique. Triste de voir que le fait divers organisé est préféré au débat de fond pour déstabiliser un mouvement d’opposition. C’est d’ailleurs révélateur de la fragilité de ce gouvernement, à l’heure où les défis climatiques, démocratiques et sociaux sont dantesques et peuvent nous mener aux chaos.

L’histoire se répéterait-elle ? Le migrant remplaçant le juif dans un remake flippant du siècle dernier. Ceci nous pend au nez comme les suites de films toujours plus médiocres que les précédents ! En colère de voir ces militants, que je pense honnêtes, se faire piéger à la DSK, comme des bleus dépassés par leurs émotions… Certes compréhensibles tellement l’on ressent la fatigue accumulée par l’impuissance et la frustration qu’ils peuvent ressentir quand on se bat contre un tsunami possédant tous les médias ou presque.

Pour autant ce fiasco est intolérable ! Qu’il est dur et usant de faire émerger dans les consciences de la matière à penser quand les écrans nous enfument à longueur de journée. Mais tout ceci n’excuse rien. Le mal est fait. Nos élites se délitent un peu plus et apparaissent d’une petitesse devant les enjeux du monde, devant le désir avéré ou profondément enfoui qu’a chaque être humain de vivre avec plus de joie, de douceur, d’harmonie, d’amour universel.

Même si je reste convaincu qu’un contexte écologique et social global est nécessaire et facilite la transformation intérieure de chacun, il apparaît évident qu’en cette automne une force énergétique traverse nombreuses et nombreux d’entre nous qui sentons que la communication doit être tournée non pas vers l’extérieur, et c’est heureux quand on voit ce qui en est fait en haut lieu, mais vers l’intérieur de soi.

N’est-ce pas en communiquant, en comprenant, en harmonisant avec amour toutes nos voies intérieures que le salut viendra ? Partout le questionnement du sens de la vie prend chaque jour plus d’ampleur. Qu il soit dit ou seulement pensé il revient, s’extirpant des liens que les dogmes religieux avaient longtemps serrés.

De telle sorte que l’on pourrait imaginer que la force de vie qui nous lie a la Terre mère, au cosmos, se décuple. Accentuant le dérèglement climatique tout en ouvrant nos cœurs, nos esprits pour que l’on s’élève enfin. Marchons (sans référence a Macron) ! Courrons ! Échangeons ! Méditons !

Utilisons tous nos sens pour s’émerveiller de l’instant, de la beauté des feuilles qui jaunissent, de leurs odeurs quand le cantonnier les brûle. Goutons champignons et marrons. Partageons tartes aux pommes et pâte de coing. Lisons, une tasse de thé fumant à la main. Transmettons ces instants de grâce qui nous font nous sentir vivant. Gardons a l’esprit un bout d’actualité mais entre Mélenchon et champignons chacun sait ce qui devrait réellement faire le buzz !

 

Balou Baloski

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *